•  
  •   English / Français  
  •  
  • Home
  • /Blogue
  • /Comment le CAM évalue-t-il les demandes de subvention ?

Comment le CAM évalue-t-il les demandes de subvention ?

Par Akoulina Connell

Le CAM fait appel à un processus d’évaluation par les pairs dans l’octroi de la plupart des subventions. Cela signifie que des artistes et des professionnels des arts qualifiés prennent les décisions en matière de financement.

Si vous êtes un artiste professionnel du Manitoba, vous pouvez participer à ce processus. Il s’agit d’une belle façon de desservir votre communauté et d’obtenir une perspective interne sur l’octroi des subventions.

 

Qui est admissible à titre d’évaluateur ?

Le CAM maintient une vaste base de données de jurés potentiels du Manitoba et de partout au Canada. Tous les artistes professionnels du Manitoba sont admissibles à l’inscription à cette base de données. Si vous avez reçu une subvention du CAM par le passé, vous êtes déjà inscrit à notre base de données et automatiquement admissible à devenir un pair évaluateur.

Si vous n’êtes pas encore inscrit à notre base de données, vous pouvez en faire la demande en ligne, à partir de notre site Web, en remplissant le formulaire d’inscription à titre de pair évaluateur et en soumettant votre CV.

 

Sélection des pairs évaluateurs et diversité critique

Pour chaque échéance liée à une demande de subvention, les consultants de programmes doivent soumettre une liste d’évaluateurs potentiels à l’approbation de la direction. Les consultants passent en revue toutes les demandes reçues, puis ils dressent une liste préliminaire d’évaluateurs potentiels. Cette liste comprend des individus possédant une expertise dans les divers genres et disciplines dont il est question dans les demandes et tient également compte des conflits d’intérêts potentiels.

En outre, le CAM s’engage envers la diversité critique afin de veiller à ce que plus d’un point de vue sur l’excellence entre en compte dans le processus de prise de décision. Nous nous efforçons d’assurer une diversité de la représentation en cherchant le juste équilibre parmi les éléments suivants :

  • l’âge;
  • le sexe;
  • la région;
  • les langues officielles;
  • le statut d’autochtone;
  • la diversité culturelle;
  • le statut de personne sourde ou ayant une incapacité;
  • l’appartenance à la communauté LGBT2Q*.

Une fois que la direction approuve la liste préliminaire d’évaluateurs potentiels pour un programme donné, un courriel confidentiel est envoyé à toutes les personnes sur la liste pour vérifier leur intérêt ainsi que leur disponibilité. Les évaluateurs sont retenus selon leur disponibilité et en respect de l’équilibre nécessaire d’après les demandes reçues. Les pairs évaluateurs reçoivent des honoraires professionnels et de lecture.

Si vous avez été membre d’un jury du CAM comme pair évaluateur, vous devrez attendre deux ans pour être admissible de nouveau à un jury. Cette mesure sert à éliminer le plus possible tout parti pris dans le processus d’octroi de subventions.

Chaque jury est composé d’un groupe unique de personnes qui prennent des décisions sur les projets à soutenir financièrement. Pour cette raison, chaque jury parviendra à des décisions différentes. Donc, présentez régulièrement une demande de subvention et ne soyez pas découragé si votre demande n’est pas approuvée la première fois.

 

Évaluation

Une fois les évaluateurs convoqués, le consultant leur remet les Notes à l’intention des évaluateurs, qui expliquent les attentes liées aux jurés ainsi que le processus d’évaluation. Le consultant passe ensuite en revue les critères du programme et distribue les grilles d’évaluation.

Les conflits d’intérêts sont déclarés avant de procéder; ainsi, si quiconque dans la salle de réunion a un conflit avec un des dossiers, cette personne devra quitter la pièce lors des délibérations sur ce dossier en particulier. Ceci permet aux autres jurés de s’exprimer librement, sans qu’un parti pris entre en compte.

Si un membre du personnel du CAM déclare un conflit d’intérêts par rapport à un dossier, il ne participera pas au jury ni à aucune étape du processus d’évaluation et un autre membre du personnel sera affecté à ce jury.

Une fois les délibérations commencées, le consultant joue un rôle neutre : il est présent pour faciliter le processus de prise de décision et non pour intercéder dans les résultats. Le critère principal dans l’octroi d’une subvention est le mérite artistique de la demande.

À la fin des délibérations, les pairs évaluateurs autorisent les résultats par écrit. Les résultats du processus d’évaluation par les pairs sont revus par la direction avant l’envoi des notifications. Dans le cas de subventions à des clients exploitants, les résultats font l’objet d’un examen supplémentaire de la part du Conseil dans son ensemble.

 

Processus de notification

Toute demande de subvention donne lieu à une des trois issues suivantes :

  • approuvée – le candidat obtient la subvention;
  • mérite – le projet respecte les critères de la subvention, mais il n’y a pas suffisamment de fonds pour verser une subvention;
  • refusée – le projet n’a pas obtenu un pointage suffisant pour être considéré pour une subvention.

Les candidats sont informés des résultats du processus d’évaluation. Les candidats qui obtiennent une subvention doivent remplir et signer une entente de financement afin d’accéder aux fonds.

 

Commentaires

Les consultants de programmes s’engagent à vous aider à améliorer vos compétences en rédaction de demandes de subvention, que vous soumettiez une demande pour la première fois ou que vous soyez un artiste établi.

Si votre demande est refusée, nous vous encourageons à vous présenter pour une consultation avant de soumettre votre prochaine demande de subvention. En réservant une consultation tôt, vous aiderez nos consultants de programmes à vous donner de meilleurs conseils sur la façon de renforcer les éléments clés d’une proposition.

 

Avantages

Le fait de confier aux pairs la prise de décisions en matière de subventions permet au CAM de faire participer la communauté artistique directement à ses activités tout en tenant le gouvernement et les intérêts concurrentiels des candidats à l’écart de la prise de décisions.

En plus d’assurer que les décisions sont prises par des experts dans les arts et de retirer le parti pris du processus, le processus d’évaluation par les pairs est un des rares endroits où des artistes professionnels et des administrateurs des arts peuvent se réunir pour discuter du mérite de certaines œuvres et des initiatives intéressantes dans la pratique artistique.

Il s’agit d’une occasion unique qui permet d’accroître les compétences de nouveaux évaluateurs, d’offrir à des membres de la communauté artistique de partout au Manitoba la chance de se rencontrer (souvent, pour la première fois), de proposer une expérience de réseautage et d’exposer les participants à des points de vue différents et aux nouveaux développements dans l’écosystème des arts au Manitoba.

 

Articles précédentes:

J’ai soumis ma demande de subvention au CAM… et maintenant quoi ? Par Diana Sefa

Affirmez votre présence : pourquoi remplir le formulaire d’auto-identification volontaire du CAM est important par Akoulina Connell

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail