•  
  •   English / Français  
  •  

Découvrez le travail de Diana Thorneycroft au Parc national du Mont-Riding

La Résidence pour artistes au Mont-Riding offre à des artistes professionnels la chance de pouvoir trouver l’inspiration et d’élaborer leurs oeuvres dans le cadre naturel du parc. En retour, ces artistes invitent les visiteurs à interagir avec eux : une chance unique de découvrir le parc avec des yeux d’artistes!


Durant sa résidence pour artistes au Mont Riding, Diana créera des tableaux de paysages miniatures qui, une fois photographiés, feront partie de la série Black Forest (dark waters).

« Normalement, je travaille à l’intérieur et j’utilise des articles qui imitent les éléments d’un paysage naturel, mais à Mont Riding, je combinerai l’environnement extérieur autour du chalet avec des produits qui sont normalement réservés à l’utilisation en studio », décrit Diana.

Black Forest (dark waters) s’inscrit dans une installation de plus grande envergure intitulée Herd. Diana décrit Herd comme étant un conte de fées dans lequel évoluent des chevaux à l’apparence modifiée et leurs soignants, des éleveurs également transformés. L’histoire qui se déroule suggère qu’une communauté s’est formée, chaque personnage jouant un rôle.

« Dans de nombreux contes de fées, la forêt est considérée comme un élément menaçant, rempli de danger, où des personnes innocentes sont victimes de choses horribles », relate Diana. « Dans l’esprit de cette teneur émotionnelle, l’insinuation d’une activité néfaste est d’une importance capitale, mais la présence de la beauté exquise du paysage en lui-même est tout aussi cruciale. »

Le titre Black Forest (dark waters) découle en partie de la manière dont Diana tire parti de la lumière dans la mise en scène de chaque tableau. Une fois le plateau préparé et prêt à être photographié, elle éteint les lumières dans son studio ou, lorsqu’elle travaille à l’extérieur, attend le coucher du soleil. Dans l’obscurité totale, elle verrouille l’obturateur de l’appareil photo et illumine la scène à l’aide d’une lampe de poche, qu’elle tient à la main. C’est cette source lumineuse inconstante qui confère aux photographies un aspect éthéré.

Diana Thorneycroft est une artiste originaire de Winnipeg qui a exposé divers ensembles de travaux au Canada, aux États-Unis et en Europe, ainsi qu’à Moscou, à Tokyo et à Sydney. Elle est récipiendaire de nombreuses récompenses, y compris le Prix de distinction en arts du Manitoba en 2016, une subvention de longue durée aux artistes des arts visuels du Conseil des Arts du Canada, plusieurs subventions majeures pour les arts du Conseil des arts du Manitoba et un Fleck Fellowship du centre des arts de Banff.

Mme Thorneycroft a aussi été chargée de cours à temps partiel à l’école d’art de l’Université du Manitoba pendant 25 ans. Depuis 2010, elle se concentre à temps plein sur sa pratique en atelier et elle est représentée par des galeries au Canada, aux États-Unis et en Europe.

Herd sera présenté à la Art Gallery of Southwestern Manitoba, à Brandon, du 28 juin au 25 août 2018.

Vous avez l’intention de faire un tour à Mont Riding ?

Venez rencontrer Diana le samedi 16 septembre à 14 h, au chalet de Deep Bay.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail