•  
  •   English / Français  
  •  

Robert Archambeau
Prix de distinction en arts du Manitoba 2014

Céramiste d’art et potier de renommée internationale, Robert Archambeau a été nommé le dixième récipiendaire du Prix de distinction en arts du Manitoba du Conseil des arts du Manitoba. L’artiste a été proposé comme lauréat par le Manitoba Craft Council pour avoir atteint le niveau d’excellence artistique le plus élevé, tout en laissant un legs monumental dans le domaine de la céramique sur les scènes provinciale, nationale et internationale.

Robert Archambeau naît et grandit à Toledo (Ohio). Après quatre ans dans le Corps des Marines des États-Unis, il s’inscrit à un programme de premier cycle à l’université de Toledo, à la Toledo Museum of Art School et à l’université Bowling Green State et obtient un baccalauréat en beaux-arts. Il obtient une maîtrise en beaux-arts de l’université Alfred en 1964. Il enseigne à la Rhode Island School of Design pendant quatre ans avant d’accepter un poste d’enseignant à l’Université du Manitoba à Winnipeg, où il dirige le programme de céramique jusqu’à sa retraite en 1991. Invité souvent par des collèges et diverses institutions, l’artiste a voyagé dans le monde entier. Il a exposé ses œuvres sur la scène internationale et celles-ci font partie de plusieurs collections publiques et privées notables.

En 2003, il est récipiendaire de la plus haute distinction artistique au Canada, le Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques. Un an plus tard, il devient professeur émérite à l’Université du Manitoba en reconnaissance de ses 23 années d’excellence en enseignement à l’établissement d’enseignement. En reconnaissance de sa contribution extraordinaire dans le domaine de la céramique, il acquiert le statut de membre honoraire du National Council on Education for the Ceramic Arts (NCECA) en 2008. L’artiste dispose de deux studios, un à Bissett (Manitoba) et l’autre à l’Université du Manitoba.

Les récipiendaires antérieurs du Prix de distinction en arts du Manitoba comprennent les personnes suivantes : J. Roger Léveillé (2012), William Eakin (2009), Roland Mahé (2008), Robert Turner (2007), Aganetha Dyck (2006), Guy Maddin (2005), Grant Guy (2004), Robert Kroetsch (2003) et Leslee Silverman (2002).

LIENS AUX OEUVRES DE ROBERT ARCHAMBEAU
David Kaye Gallery Drawn to Ceramics (exposition) Du 27 février au 23 mars 2014 http://davidkayegallery.com/?page_id=650
Musée des beaux-arts de Winnipeg http://wag.ca/art/exhibitions/upcomingexhibitions/display,exhibition/128/drawn-and-fired-recent-vessels-by-robert-archambeau

ALISON NORBERG (PRÉSIDENTE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION, MANITOBA CRAFT COUNCIL)

« Par le biais de ses nombreuses expositions, Archambeau a influencé des générations d’artistes qui utilisent et développent présentement ses techniques de chauffe. Archambeau a également laissé une impression profonde et durable dans le milieu artistique du Manitoba. Sa contribution la plus évidente est peut-être sa carrière de 23 ans d’enseignement dans le Département des beaux-arts de l’Université du Manitoba. Il a eu une influence remarquable sur un très grand nombre d’étudiants, dont bon nombre ont établi par la suite leur propre pratique artistique et pédagogique de réputation internationale, notamment Grace Nickel (Académie royale des arts du Canada, ARC), Jordan Van Sewell, Kathryne Koop, Alan Lacovetsky, Carol Gouthrow, Ken Chernavitch, Barb Balfour, Robert Harrison, Valerie Metcalfe (ARC) et Alex Yeung. Le Manitoba s’enorgueillit d’accueillir un des milieux de la céramique les plus forts au Canada, une réputation qui peut être attribuée pour une bonne part à l’enseignement, à la présence et au soutien d’Archambeau. La Stoneware Gallery, la coopérative d’artistes la plus ancienne de l’Ouest canadien qui a été fondée en 1978, compte cinq anciens étudiants d’Archambeau parmi ses membres. »

STEPHEN BORYS (ADMINISTRATEUR ET DIRECTEUR GÉNÉRAL DU MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE WINNIPEG)

Drawn and Fired: Recent Vessels (introduction du catalogue de l’exposition)

« Robert Archambeau est un véritable artiste, une personne dont la passion et le besoin de créer l’emportent sur la plupart des autres besoins. Aujourd’hui âgé de 80 ans, il affiche une pulsion aussi urgente que jamais et sa production demeure abondante et remarquable. »

HELEN DELACRETAZ (CONSERVATRICE EN CHEF, MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE WINNIPEG)

Drawn and Fired: Recent Vessels (essai accompagnant l’exposition)

« Son nom est synonyme de la fabrication exceptionnelle de vases en Amérique du Nord et au-delà, en particulier dans le domaine des céramiques cuites au bois… Placés dans des contextes commerciaux ou dans des expositions collectives à côté des œuvres d’autres artistes, les vases d’Archambeau se démarquent… Ses vases “assurent une présence… habitent un espace; ils sont discrets, mais forts. Ils ne crient pas avec des couleurs vives et pourtant, ce sont des œuvres auxquelles on revient à maintes reprises. Leur poids est honnête et rafraîchissant. Leurs proportions sont vraies. Leurs profils sont résolus et parfaits… Il affiche un besoin, et non un désir, de créer… l’acte de la création est aussi essentiel pour lui que la respiration”. »

ALAN LACOVETSKY (CÉRAMISTE D’ART)

« Robert a toujours repoussé les limites de ses matériaux et n’a jamais été content de les traiter comme tous les autres artistes… Il est particulièrement connu pour ses pots et ses théières à couvercle de bronze qui ont constitué une partie importante de son travail depuis le début de sa carrière. Il a également recours à des techniques d’après cuisson inhabituelles, en particulier la gravure au sable des surfaces émaillées, pour obtenir des textures et des couleurs uniques et très subtiles… Il continue de travailler périodiquement à l’université à titre de professeur émérite et de mentor pour les étudiants en étant le modèle de rôle d’artiste idéal. On peut le trouver à l’université n’importe quel jour de la semaine en train de fabriquer des vases ou de dessiner à 18 heures ou à 2 heures du matin. Il met la barre très haute. Il a réfuté les mythes souvent associés à l’artisanat et a intégré la poterie simple dans la sphère des arts. Je ne ferais pas ce que je fais si Bob n’existait pas. »

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail